Question orale : A45/CFAL // CM du 1er avril 2016
Partager

Collectif-Grigny – Roger Fréty – question orale à Monsieur le Maire – Conseil municipal – 1er avril 2016

A45 / CFAL : empêchons l’irréparable !

Monsieur le maire,
Mesdames et Messieurs les conseillers,

Deux importants projets d’infrastructures de transports font actuellement la une de l’actualité. Ces 2 projets nous concernent.
Il s’agit du projet autoroutier A45 entre Lyon et St Etienne et du projet de tracé sud du CFAL, le Contournement Ferré de l’Agglomération Lyonnaise.

Si l’A45 fait la une de l’actualité, c’est…

  1. Parce qu’en avril, nous sommes à la fin du délai légal de la DUP – Déclaration d’Utilité Publique et que réglementairement, ce délai dépassé rendrait caduque toute la procédure antérieure (plusieurs années), ce qui veut dire qu’il faudrait tout recommencer.
  2. Parce que l’État, avant de désigner officiellement le concessionnaire (ce qui permettrait de réaliser les expropriations et de débuter les travaux), veut s’assurer de l’engagement financier du département de la Loire et de Saint Etienne Métropole.
  3. Parce que le nouveau président de la Région a proposé de faire financer par la Région à hauteur de 100 M€, une partie du coût dévolu à Saint Etienne Métropole.

Rappel : le combat contre les projets autoroutiers « locaux » est vieux de plus de 20 ans. Il mobilise les populations impactées à travers de puissantes associations comme la SCL – Sauvegarde des Coteaux du Lyonnais mais aussi tous les écologistes.

Si le CFAL-sud fait aussi la une de l’actualité, c’est…

Parce qu’une décision ministérielle est attendue dans les jours qui viennent sur le choix de son tracé. Tout indique que ce choix sera celui qui, partant de Grenay au niveau de l’A43 (jonction avec le CFAL-nord), traverse la plaine d’Ozon / gare de triage de Sibelin / traversée du Rhône au nord de Grigny ou au sud de Givors, pour poursuivre sur la rive droite du Rhône.

Rappel : depuis son « apparition » en 2001, ce projet de tracé du CFAL-sud mobilise bien sûr toutes les populations impactées des 2 côtés du Rhône au travers là aussi d’ associations comme à l’Est avec Fracture/Le Fer Autrement et à l’Ouest avec la SRD/Sauvegarde Rive Droite. Là encore, tous les opposants dont les écologistes demandent un vrai contournement ferré le long de la ligne TGV.

Sur votre initiative, Monsieur le maire, nous avons, à juste raison, engagé Grigny contre cette menace. Le Collectif vous suit pleinement.

Que pouvons-nous faire ?

  1. Pour ces 2 projets, la menace est sérieuse même si rien n’est encore définitivement joué.
    Concernant l’A45, la riposte s’organise. Monsieur Georges Fenech, député de la circonscription est intervenu publiquement pour demander à Monsieur Laurent Wauquiez de renoncer à soutenir ce projet d’autoroute. Localement, sous l’égide du maire de Givors, une réunion publique est prévue le 5 avril prochain.
    Concernant le CFAL, là aussi, la lutte continue et nécessite d’être amplifiée. Fracture/Le Fer Autrement et la Sauvegarde Rive Droite appellent à une grande mobilisation en gare de Sibelin le 30 avril.
    Pour le CFAL, la route est encore longue avec l’enquête publique, puis la DUP et surtout le financement, mais quand la décision du tracé sera prise, il sera bien difficile d’arrêter le processus.
  2. Sachant que la compétence première des Régions en matière de transport sont les TER et que dans le cas présent, le tracé prévu du CFAL-sud bloque le développement de ceux-ci dans la vallée du Rhône, peut-on convaincre Monsieur Laurent Wauquiez de renoncer à financer l’A45 et de se battre au niveau national et régional contre le tracé rive-droite du CFAL-sud et pour un tracé le long de la ligne TGV ?
    OUI si…outre les mobilisations citoyennes, un grand nombre d’élus opposés pour les uns à l’A45, pour les autres au CFAl-sud rive-droite se réunissent et appellent en ce sens.

Monsieur le maire,

  • considérant que le député de la circonscription, Monsieur Georges Fenech s’est toujours déclaré opposé à ces 2 projets…
  • compte tenu de votre propre engagement contre le tracé rive droite du CFAL et pour la réouverture de la rive droite du Rhône aux TER…

…ne pensez-vous pas qu’il vous appartient de fédérer l’ensemble des élus opposés à ces 2 projets afin d’agir de concert auprès du président de la Région mais aussi des représentants des collectivités locales concernées et de l’État ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *